Sohrâb Chitan  chorégraphie

Lionel Gaudin-Villard  direction

Bartok, Grieg, Wiren  musiques


Hervé Poyedomange  costumes

Yannick Anché  lumières


Concerts en famille

Goûter à l'issue de chaque séance


LE CHAPERON ROUGE

Ballet intégral . création

BORDEAUX, THÉÂTRE FÉMINA

DÉCEMBRE

CONCERTS EN FAMILLE

samedi 02, 14h

samedi 02, 16h30

dimanche 03, 14h

dimanche 03, 16h30

durée  60 minutes

tarifs

places numérotées


Catégorie 1, 32€

Catégorie 2, 26€

Catégorie Jeune, 16€

Le Chaperon rouge est un ballet commandé au chorégraphe Sohrâb Chitan dans le cadre des concerts jeune public de l'Orchestre Symphonique de Gironde. Le succès de cette magnifique création a largement dépassé nos espérances car elle a été vue par près de 8 000 spectateurs entre les 16 et 18 février 2020 au Théâtre Fémina de Bordeaux.


Tout en s'inspirant du conte populaire Le Petit Chaperon rouge, Sohrâb Chitan a souhaité apporter à sa création une image moins barbare du loup.

Au final, le loup gagne en humanité, on ne peut rester insensible à sa mort dans les bras de la jeune fille.


Comme lors de leur première collaboration, Lionel gaudin-Villard et Sohrâb Chitan sont partis d'une oeuvre musicale et d'une histoire.

L'œuvre choisie est un recueil folklorique, les Danses populaires roumaines, du compositeur hongrois Belá Bartok, dans sa version pour orchestre à cordes. Cette source d'inspiration a naturellement défini l'atmosphère mais aussi le lieu, les décors et costumes dans un une thématique slave.

Lionel Gaudin-Villard et Sohrâb Chitan ont cherché par la suite d'autres musiques pouvant se marier habilement à l'histoire et l'oeuvre de Bartok. Après des semaines d'écoutes attentives de musiques en tous genres, les pièces pour orchestre à cordes d'Edvard Grieg (Norvège) et de Dag Wiren (Suède) ont été sélectionnées.

De même, nous avons souhaité dès la génèse du projet confié à Ersoj Kazimov, percussionniste oriental, le rôle du loup.


Au final, Le Chaperon rouge est un nouvel opus dans le répertoire du ballet mais aussi une première version chorégraphique de ce conte populaire qui a berçé aussi bien notre enfance que celle du jeune public actuel.


Ballet en 3 actes

Le Chaperon rouge, Marie Brun

La mère et la grand-mère, Axelle Chagneau

La chasseuse, Monica Ramirez

Le Loup, Romain Franco

Les villageaois et villageoises



Programme

Bela Bartok Romanian folk dances . version orchestre à cordes

Edvard Grieg Mélodies élégiaques . version orchestre à cordes

Dag Wiren Sérénade pour orchestre à cordes

Percussions Ersoj Kazimov . formation cordes de l'Orchestre Symphonique de Gironde

ballet intégral

Sohrâb Chitan

Chorégraphe

En 2012, Sohrâb Chitan crée la compagnie. En 2013, il débute la création de sa chorégraphie, VOYAGES I II III, qu’il crée au Centre National de la Danse (CND, Pantin) et qu'il propose à nouveau en 2015 et 2016 au Casino Barrière, au Festival Cadences, au Liburnia et au théâtre de Ménilmontant à Paris. 

 

En janvier 2017, il débute la création de Dhikr, en coproduction avec l’IDDAC et la ville de Bordeaux, et soutenu par l’aide à la diffusion de l’OARA.

Il bénéficie d’une résidence avec le chorégraphe Yuval Pick à Rilleux-la-Pape, grâce au soutien du CDCN d’Artigues. Dhikr a été diffusé au Parnasse de Mimizan, au Festival Cadences d'Arcachon, au théâtre d’Ambarès, au Glob Théâtre de Bordeaux, à l’auditorium François Mitterrand de Bergerac et au Casino Barrière de Bordeaux. 

En 2017, la compagnie crée également Faune, spectacle chorégraphié et mis en scène par Benjamin Pech, danseur étoile de l’Opéra national de Paris. Commandé à l’occasion d’Agora, biennale d’architecture et de design, Faune a été montré à l’Institut culturel Bernard Magrez, au CAPC-Musée d’art contemporain de Bordeaux et au festival Confluent d’Arts au château La Rivière. 

Depuis 2016, la Compagnie est en résidence au centre d'animation Bastide Benauge à Bordeaux.


Depuis 2018, la compagnie s’est associée à l’Orchestre Symphonique de Gironde pour des créations régulières : en février 2019, Kuolema, ballet sur des musiques de Jean Sibelius; en février 2020, Le Chaperon rouge sur des musiques de Bartok, Grieg et Wiren.

Ce site web utilise les cookies. En cliquant sur « Accepter », vous acceptez notre utilisation des cookies.

Accepter