975ae092b9f21b29fd7b346b5882d6fe__149668

SHÉHÉRAZADE Nikolaï Rimski-Korsakov
Les Contes des Mille et Une Nuits

L'œuvre

genre poème symphonique pour grand orchestre

compositeur Nikolaï Rimski-Korsakov . 1844 -1908 . russe

création 3 novembre 1888 

instrumentation

bois 2 flûtes dont 1 piccolo, 2 hautbois dont 1 cor anglais, 2 clarinettes, 2 bassons

cuivres 4 cors, 2 trompettes, 3 trombones, 1 tuba

Percussions timbales, triangle, cymbales, caisse claire, grosse caisse, tambourin, tam-tam

Cordes pincées harpe

cordes 6 violons 1, 6 violons 2, 4 altos, 4 violoncelles, 2 contrebasses

Origine de l'œuvre

En 1887, Rimski-Korsakov entreprend de terminer la composition du Prince Igor, opéra inachevé de son ami Alexandre Borodine, mort en février 1887.

L’univers exotique de cet opéra lui inspire une œuvre au caractère oriental d’après les Contes des Mille et Une Nuits.

Vers le milieu de l’hiver, parmi les travaux sur le Prince Igor et diverses autres choses, j’eus l’idée d’une pièce d’orchestre d’après certains épisodes de Shéhérazade [...] C’est avec ces projets et avec les esquisses musicales correspondantes que je partis avec ma famille, l’été venu dans une datcha près du lac Tcheremenetski. Au cours de l’été 1888 à Nejgovitsy, je terminai Shéhérazade. 

Rimski-Korsakov dans ses Chroniques de ma vie musicale

Un poème musical

Nikolaï Rimski-Korsakov ne voulait pas donner de titres précis aux différents mouvements de son poème symphonique, il souhaitait les intituler de manière plus abstraite, comme n'importe quelle oeuvre symphonique : Prélude, Ballade, Adagio et Finale.

 

Pourtant chacun des épisodes se voit doté d’un sous-titre encore en usage de nos jours : Premier mouvement La Mer et le bateau de Sinbad

Deuxième mouvement Le Récit du prince Kalender

Troisième mouvement Le Jeune Prince et la jeune princesse

Quatrième mouvement La Fête à Bagdad.

 

Malgré l’inspiration littéraire de l’œuvre, ces titres ne doivent pas être considérés comme un programme, le compositeur insistant sur l’essence purement musicale de Shéhérazade. 

Une histoire puisée dans les Contes des Mille et Une nuits

Le sultan Shahriar, persuadé de la fausseté et de l’infidélité des femmes, tue toutes celles qu’il épouse.

La jeune Shéhérazade, fille aînée du grand vizir, lui raconte chaque soir une histoire qui le tient suffisamment en haleine pour qu’il n’ait pas envie de la tuer.

Envahi par la curiosité, il désire à chaque fois connaître la fin de l’histoire captivante que lui raconte la jeune femme.

Ce sont les fameux contes des Mille et Une Nuits.

Shéhérazade réussit ainsi à retenir l’attention du sultan durant les nuits de trois années consécutives !

Celui-ci, séduit, finit par la garder auprès de lui et abandonne ses actions sanguinaires.

 

Brève biographie

Nikolaï Rimski-Korsakov est l'un des compositeurs russes les plus connus de la deuxième moitié du XIXème siècle avec Tchaïkovski. 

 

Des débuts prometteurs

Rimsky-Korsakov est né le 18 mars 1844 au sein de l'Empire Russe. Il est issu d'une famille aristocratique. Très doué pour la musique, ses parents ne le prennent pas au sérieux et l'obligent à faire des études au corps des cadets de la Marine de Saint-Pétersbourg. Il s'engage ensuite dans la marine impériale. En parallèle, il suit des cours de piano et va souvent à l'opéra. Ses professeurs reconnaissent son talent.

Mily Balakirev, pianiste et compositeur, le pousse à composer et à approfondir ses connaissances musicales. Il fait la rencontre d'autres compositeurs avec lesquels il formera plus tard le "Groupe des Cinq".

Avec la marine impériale, il fait le tour du monde et compose sa première symphonie. La version finale sera dirigée par Balakirev en 1865 et remportera un réel succès. Affecté à terre, il consacre son temps à la composition.

 

Sa carrière

En 1868, il fait la rencontre de Tchaïkovsky encore inconnu. En 1871, il loue un appartement avec Moussorgsky. Il devient également professeur au Conservatoire de Saint-Pétersbourg.

Ne se sentant pas à la hauteur, il travaille avec acharnement et devient l'un des meilleurs professeurs. En 1873, il accède au poste d'inspecteur des orchestres de la marine impériale ; il doit rencontrer les chefs d'orchestre à travers toute la Russie jusqu'en 1884. Il devient aussi l'adjoint de Balakirev, directeur de la Chapelle du Palais impérial. Il y restera jusqu'en 1894.

À partir de 1886, Rimski-Korsakov compose ses plus grandes oeuvres : "Shéhérazade", "Le Capriccio espagnol" et "La Grande Pâque russe".

Au début des années 1890, il souffre de neurasthénie ; il veut arrêter définitivement la musique. La mort de Tchaïkovsky en 1893 lui offre la possibilité de composer pour le Théâtre impérial et reprend "La Veille de Noël" de Gogol qui aura du succès. Il compose très régulièrement des opéras: 11 entre 1893 et 1908.

En 1872, Nicolaï Rimsky-Korsakov se marie, Moussorgsky est son témoin. Ils auront sept enfants, l'un de ses fils, musicologue, écrira sa biographie.

Durant la Révolution russe en 1905, Rimski-Korsakov est du côté des étudiants et interviendra dans quelques journaux. Il est alors licencié du Conservatoire. Suite à une vague de protestation de tout le milieu musical, il sera réintégré à son poste quelques mois plus tard. 

Il meurt le 21 juin 1908.